L’ambassadeur de Belgique en RDC : « Nous voulons travailler ensemble pour développer l’entreprenariat congolais »

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La 2ème édition de la « Semaine belge de Kinshasa » va se tenir du lundi 14 au 19 octobre à l’Espace Bilembo sous le thème « Diversification de l’économie congolaise -Quel apport belgo-congolais dans Agriculture et conservation de la nature ; santé ; Télécommunications ; Construction, infrastructure, transports et logistique ; Education et social ».

Amédée Mwarabu

En préparation de cette deuxième édition, l’ambassadeur du Royaume de Belgique en République démocratique du Congo, Johan Indekeu, et le président de la Commission d’organisation de la Semaine belge de Kinshasa, Philippe Falesse, ont tenu une conférence de presse, hier mercredi 9 octobre, à l’ambassade de Belgique pour circonscrire tous les contours de cet événement.

« La semaine belge, c’est une tradition maintenant vieille de deux ans. A travers cette semaine belge, nous voulons d’abord célébrer les relations entre la Belgique et le Congo. Et deuxièmement, mettre en valeur le savoir-faire belge et également ouvrir la possibilité de développer les affaires avec le Congo dans l’entreprenariat congolais, à travers les institutions congolaises, mais aussi ouvrir la grande et dynamique communauté belge vivant en RDC », a dit Johan Indekeu.

Cette deuxième édition de la semaine belge a pour slogans « savoir-faire et créativité, un ADN belgo-congolais » et « Osons la Belgique, Osons le Congo ». Pour sa part, Philippe Falesse a expliqué en quoi reposent ces slogans.

« La semaine belge est une affaire des Congolais et des Belges ensemble. Le Congo et la Belgique ont fait une longue histoire ensemble.Si on peut parler d’ancienneté, moi je suis né à Bukavu et je parle le swahili comme ma deuxième langue. Je fais partie intégrante comme beaucoup de Belges au Congo de ce beau pays. Il n’y a pas une famille en Belgique dont un membre n’a pas été au Congo ou n’a pas de lien avec le Congo. Il n’y a pas de lien plus fort que ça. La semaine belge de Kinshasa, c’est le témoignage de ce qu’on peut s’apporter chacun. Ce n’est pas l’un qui va apporter à l’autre, non. Nous sommes ensemble, c’est pour ça on a parlé d’un ADN parce qu’il existe un ADN belgo-congolais. C’est ensemble que nous allons faire cette semaine belge », a-t-il expliqué.

Durant cette 2ème édition, 37 sociétés de la place se sont déjà annoncées pour présenter leurs produits pendant les 5 jours d’exposition. Bien plus, des expositions de plusieurs ateliers auront lieu sur les thématiques retenus au programme.

« Nous avons été très heureux de constater que 37 sociétés de la place se sont investies pour venir présenter leurs produits, pour présenter quelle était la collaboration entre la Belgique et le Congo. Et surtout pour montrer que si la Belgique, dans son ensemble représentait peut être la population de Kinshasa donc un tout petit pays dans un grand pays qu’est le Congo, mais elle a quand même une place très importante ici. Vous serez très surpris de voir le nombre de sociétés belges qui œuvrent ici sans faire beaucoup de bruits, mais qui y vivent et qui se développent. Nous avons 37 sponsors. Mais, nous avons 5 gros sponsors qui nous ont épaulés et nous ont permis de réaliser ce que vous allez voir durant la semaine belge », a indiqué le président de la Commission d’organisation de la semaine belge qui ne s’est pas empêché de remercier les grands sponsors de cet événement, à savoir les deux banques TMB et BCDC et les sociétés Cobil et Texaf.

Interrogé sur l’apport des sociétés belges à l’économie congolaise, Philippe Falesse a indiqué que plusieurs entreprises belges opèrent effectivement en RDC et apportent leur part au développement du pays. Cependant, il a relevé que les entreprises belges sont présentes, notamment dans les secteurs de base que sont la santé et l’éducation.

« Vous allez être surpris de constater la place combien importante que la Belgique occupe dans le secteur de la santé et de l’éducation en RDC. Sans faire de bruits, sans tapage aucun, vous allez constater qu’il y a une présence importante à ce niveau-là. La base d’un pays, c’est l’éducation et la santé. Et nous sommes fiers d’être aussi présents dans ces secteurs-là. Nous allons offrir durant la semaine belge l’apanage de ce qu’on peut faire ensemble », a-t-il dit.

Au nombre d’organisateurs de la 2ème édition de la Semaine belge de Kinshasa, il y a la Chambre de commerce belgocongolaise et luxembourgeoise, l’Espace Texaf-Bilembo et la société Polytra avec le soutien de l’ambassade de Belgique, la représentation économique et commerciale des Régions Bruxelloise, Flamande et Wallonne et la Délégation générale WallonieBruxelles. Les cérémonies de lancement et de clôture des travaux auront lieu le lundi 14 et le samedi 19 octobre à Pullman Grand Hôtel alors que les soirées d’inauguration et de clôture se tiendront respectivement à l’ambassade et à la résidence de son ambassadeur de Belgique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *