Un bon geste

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La solidarité est une valeur universelle. En Afrique, elle est ancrée dans la mémoire collective. Dans le malheur, la solidarité est recommandée. Elle est même presque obligatoire lorsqu’un voisin est frappé. Le président de la République vient, une fois de plus, de le manifester. Il a renoncé au voyage du Japon où il devait assister à l’intronisation de l’empereur de ce pays. Cela à cause de l’accident de la circulation survenu, dans la nuit de samedi à dimanche 20 octobre, sur la Nationale n°1 au niveau de la ville de Mbanza-Ngungu au Kongo Central. Accident dont le bilan provisoire, à en croire le gouverneur intérimaire du Kongo Central, est, jusque-là, de 32 morts et 18 blessés.

Pour compatir à ce malheur qui a endeuillé plusieurs familles de victimes, le chef de l’État a décidé de ne pas effectuer le déplacement du pays du Soleil Levant. Il a privilégié le soutien moral des familles éplorées et celles dont les membres se retrouvent à l’hôpital, en se rendant, hier lundi 21 octobre 2019 sur place à Mbanza-Ngungu. En lieu et place des honneurs et de toutes les retombées tant diplomatiques, politiques qu’économiques que ce voyage pouvait rapporter.

Le président de la République n’est pas à son premier geste de solidarité agissante. On l’a vu au chevet des patients souffrant de la maladie à virus Ebola dans l’Est de la République et aux côtés des populations à la merci des groupes armés qui écument l’Est du pays. Et tout récemment, il n’a ménagé aucun effort pour réconforter moralement les familles de victimes du crash de l’Antonov 72 affrété dernièrement par la Présidence de la République pour le transport de la logistique présidentielle.

Sachant que la vie humaine est sacrée, le chef de l’État a le souci de son peuple qu’il voudrait voir vivre longtemps dans la quiétude durant son mandat.

One thought on “Un bon geste

  1. Bravo Fatshi, à tout seigneur, tout honneur! Nous le peuple congolais, sommes touchés par la proximité avec vos compatriotes sinistrés. Ce sont des gestes que nous n’avons pas vus de la part des anciens dirigeants, alors que des groupes armés étripaient nos frères et soeurs à tout moment à l’Est et ailleurs au pays. Malgré une conjoncture orageuse, maintenez le cap sur les vrais changements contre la corruption et l’impunité et le peuple congolais retrouvera le sourire du mieux-être collectif dans le respect de la loi.

Comments are closed.