Moïse Katumbi attendu à Goma ce samedi

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les membres des associations de soutien à Moïse Katumbi à Goma ont confirmé à lepotentielonline.net, cette information publiée ce mercredi 23 octobre 2919, ont-ils annoncé sur le compte Twitter de la plateforme « Ensemble pour le Changement »

Melis BOASI, Correspondant à Goma

Se confiant à Lepotentielonline.net, Grâce Omari Matandiko, secrétaire général de la synergie des Associations Katumbistes au Nord-Kivu, confirme que le président de  » Ensemble pour le Changement « , foulera bel et bien le sol de Goma, le samedi 26 octobre 2019.

 » Son jet privé a reçu toutes les autorisations nécessaires de survol et d’atterrissage. Il reprend son SAFARI par Goma, avant d’aller dans d’autres villes de l’Est de la RDC », a précisé Grâce Omari Matandiko.

« Son porte-parole, Olivier Kamitatu nous a rassuré que Moïse Katumbi sera à Goma ce samedi. Toutes les formalités administratives ont été remplies pour que son jet atterrisse à l’aéroport international de Goma », a renchéri Michel Mokaria, Coordinateur des ASBL et des mouvements Katumbistes « ENSEMBLE » au Nord-Kivu.

Il affirme qu’une grande réunion de la Famille politique ENSEMBLE POUR LE CHANGEMENT s’organise déjà à Goma pour des dispositions y afférentes.

Mobilisation pour la 3ème fois

À deux reprises, l’arrivée de Katumbi à Goma a été soldée par des ratés qui ont conduit à la déception de certains militants de « Ensemble pour le Changement « . Ces derniers voudraient voir l’ancien Gouverneur de l’ex Katanga atterrir dans la ville touristique de Goma.

« Tous les habitants de Goma ont reçu avec enthousiasme cette nouvelle. Les rendez-vous manqués de l’autre fois ne peuvent pas nous décourager », a conclu Grâce Omari Matandiko.

Selon les proches de Katumbi à Goma, il est prévu un meeting au stade Afia, le même samedi et d’autres actions seront communiquées par la suite.

Il y a 5 mois depuis Bruxelles où il se trouvait en exil, Moïse Katumbi avait annoncé une tournée SAFARI à travers le pays pour communier avec ses militants sur son avenir politique. Depuis son retour au pays, l’étape de Goma a été reportée à deux reprises, suite à la non autorisation d’atterrissage de son jet par des autorités de l’aviation civile de la République démocratique du Congo.