L’histoire de l’église Fepaco Nzambe Malamu retracée dans l’album Cinquantenaire

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’opus produit et distribué par l’église Fraternité évangélique pentecôtiste en Afrique et au Congo (Fepaco/Nzambe Malamu) retrace non seulement le parcours historique de l’église. Mais aussi et surtout celui de sa chorale nationale, Chonaf.

Bienvenu Ipan

L’album Cinquantenaire est l’œuvre de la Chorale nationale Fepaco Nzambe Malamu (Chonaf). Il retrace le parcours historique de cinquante ans (2017) de cette église fondée par l’apôtre Alexandre Ayidini Abala, le père du réveil évangélique en République démocratique du Congo. L’opus dont l’idée date d’il y a deux ans, c’est-à-dire depuis les préparatifs des élections en RDC, a été présenté officiellement, le samedi 2 novembre par le coordonnateur national de la jeunesse de cette église, Jules Ntambwe. C’était au cours d’un point de presse animé à Gombe.

«Cet album a été réalisé en mémoire de la célébration du cinquantenaire de l’église Fepaco Nzambe Malamu fondée par l’apôtre Ayidini Abala a totalisé, en 2017, 52 ans, date à laquelle nous avons commémoré le cinquantenaire de l’église. Et c’est en ce moment-là que nous avons pensé réaliser quelque chose qui peut garder le souvenir de cette commémoration », a déclaré Jules Ntambwe.

À l’en croire, cet album retrace non seulement l’histoire de l’église Fepaco Nzambe Malamu du début jusqu’à l’âge de 50 ans. Mais aussi et surtout celle de l’évolution des chorales de cette église qui compte seule pour la ville de Kinshasa, plus de 300 paroisses. Et dans chacune de ces paroisses, a-t-il indiqué, il y a nous au moins trois chorales, ce qui fait au total 1200 chorales. Donc, l’album Cinquantenaire vient démontrer que les chorales existent encore.

Jules Ntambwe a précisé que son église «recourt à plusieurs styles musicaux, et à travers cet album, nous avons voulu présenter tous les styles pour la fierté de notre église ».

Le Cinquantenaire produit et distribué par l’église Fepaco Nzambe Malamu contient sept titres, à savoir Na ye epayi na yo, Sango malamu, Alexandre Ayidini Abala, Nzambe Malamu, Mutamba Watshijila, Rehobot, Jubile. Et L’idée de concevoir cette œuvre musicale date d’il y a deux ans depuis les préparatifs des élections en RDC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *