9èmes Jeux de la Francophonie : La nomination des animateurs et membres des commissions est une nécessité

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une délégation du comité international des 9èmes Jeux de la Francophonie a séjourné dernièrement à Kinshasa. L’objectif de cette visite de travail en RDC était de palper du doigt les réalités et dresser un état des lieux des stades et terrains annexes où les athlètes aux 9èmes Jeux de la Francophonie pourront s’entraîner.

Il est prévu également de séances de formation en faveur de membres de différentes commissions. A ce sujet, des voix s’élèvent et s’interrogent sur les commissions qui seront mises en place. D’autant plus que les présidents de ces  commissions et leurs membres doivent être nommés par le ministre de la Coopération internationale, Intégration régionale et Francophonie, Pépin Guillaume Manjolo, qui assure la coordination de ces Jeux.

Pour rappel, le projet du décret portant création, organisation et fonctionnement du comité national de la 9ème édition des Jeux de la Francophonie Kin-2021 soumis au Conseil des ministres du 18 octobre dernier est explicite en son article 13. Cette disposition stipule : «La commission est dirigée par un président assisté d’un vice-président et d’un rapporteur, tous désignés par le ministre ayant la Francophonie dans ses attributions… ».C’est pour ainsi dire que le ministre de tutelle est la seule personne habilitée à nommer les membres de diverses commissions.

Pour ce qui est du calendrier, la République démocratique du Congo accuse un retard en ce qui concerne la construction ou la réhabilitation des infrastructures devant accueillir les Jeux de la Francophonie.

En effet, on attendait de la RDC, la mise en place du comité national des Jeux de la Francophonie par Ordonnance présidentielle ou décret du Premier ministre, la présentation en septembre 2019, du cahier des charges complet, détaillé, budgétisé et signe par la RDC et l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF).

Lors de la présentation du ministre d’Etat et ministre en charge de la Coopération internationale du gouvernement Ilunkamba, aux agents et fonctionnaires de ce ministère, ce dernier avait promis d’annuler certains actes administratifs pris illégalement par son prédécesseur. Illustration : l’arrêté portant nomination des membres du comité de la 9ème édition des Jeux de la Francophonie, rapporte une source proche du ministère.

Il sied de rappeler l’apport combien significatif et technique de la Délégation générale à la Francophonie de la RDC et de M. Zeno Kabamba, lors de la constitution et la défense de la candidature de la RDC pour l’organisation de la 9ème édition des Jeux de la Francophonie.

LP