Kongo Central : le gouverneur réhabilité est visé par une motion de défiance

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

On n’est pas loin de la fin de l’affaire sextape au Kongo Central impliquant le vice-gouverneur avec comme commanditaire présumé, le gouverneur de province. Les choses vont vite après la réhabilitation contestée du gouverneur Atou Matubuana et le vice-gouverneur Justin Luemba. Une motion de défiance, initiative du député de l’opposition (AMK) André Masembu a été déposée à cet effet.

P.M.

Et c’est depuis hier lundi 2 décembre que le président de l’Assemblée provinciale, Pierre Anatole Matusila, a transmis la motion au gouverneur de province. Une séance plénière est prévue demain mercredi 4 décembre pour entendre le chef de l’exécutif provincial du Kongo Central avec ses moyens de défense sur le scandale sexuel qui a éclaboussé la province au mois de septembre avec l’affaire Mimi.

Et dans la foulée, le député provincial de Kinshasa, Peter Kazadi, cadre de l’Udps, est sorti de son silence pour fustiger la réaction du Front commun pour le Congo (FCC) au sujet de la réhabilitation du gouverneur et du vice-gouverneur par le vice-Premier ministre en charge de l’Intérieur, Gilbert Kankonde.

Pour Me Peter Kazadi, le  vice – Premier ministre n’a nullement commis une faute! Il est resté légaliste jusqu’au bout. Si erreur ou faute il y a, il faut l’incomber à la majorité des députés provinciaux du Kongo Central qui ont rejeté, sans appel, les poursuites judiciaires envisagées par le Parquet général.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *