CAF-C1: Au Tout-puissant seul la vengeance

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le tirage pour les quarts des finales de la Ligue des champions africaine a révélé ses secrets mercredi 05 mars 2020 au Caire, en Égypte. L’unique Club congolais resté dans la course africaine, le Tout-puissant Mazembe croisera les bottines avec le Raja athlétique club du Casablanca du Maroc.

Le match aller se jouera au Maroc, le 28 ou 29 février. Le retour est prévu, du 06 au 07 mars au Temple des Badiangwena de Kamalando, à Lubumbashi (Haut-Katanga).
Au-delà d’une simple compétition sportive, ces deux affrontements s’apparentent à une guerre Nation contre Nation.

Des faits probants donnent raison à ceux qui parlent d’une vengeance du TP Mazembe contre le Club marocain, parce qu’il avait éliminé l’As Vita Club de Kinshasa, mais aussi et surtout pour l’épineux dossier de Ben Malango.

En effet, les deux Clubs (TP Mazembe et Raja) sont en procès à la CAF. L’équipe de Moïse Katumbi accuse le Raja d’avoir frauduleusement recruté Ben Malango, joueur dont le contrat courait encore au Club lushois. Le dossier est pendant à la CAF et les Badiangwena attendent que justice soit faite. Ce Club ne reconnait pas le transfert de l’ancien coéquipier de Jackson Muleka.

Les sportifs se demandent dans quel état d’esprit Mazembe abordera cette rencontre et si Malango saura bien prester à Kamalondo qui lui est devenu hostile. Ce duel s’annonce étincellant. Les Congolais veulent voir le TPM ridiculiser son adversaire marocain.

Edo Bamu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *