Goma : les personnes à mobilité réduite formées sur l’apprentissage des instruments de musique

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Au moins dix personnes à mobilité réduite vivant à Goma et qui rêvent de faire une carrière artistique en musique ont été  sélectionnées, ce mardi 11 février 2020 à Goma (Nord-Kivu), pour cette formation.

Cette sélection a été faite avec l’appui du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), bureau de Goma, pour bénéficier de cette formation dispensée par l’association française « Brutpop ». Ce, en marge de la 7ème édition du Festival Amani qui aura lieu, du 14 au 16 février 2020, au Collège Mwanga de Goma.

Céline Martineau, une bénévole du Festival Amani et facilitatrice de ladite formation, souligne que l’objectif est d’aider ces artistes musiciens handicapés à se créer un espace d’expression lors de ce rendez-vous culturel de renommée internationale à Goma, à travers des instruments de musique qu’ils apprennent à fabriquer.

« Ils sont formés en fabrication des instruments et dispositifs de musique qui vont leur permettre de produire des sons originaux en mélangeant le style traditionnel pur, avec le style électronique pour créer des sons sensoriels. Ça sera également une occasion pour les festivaliers de découvrir ce dont sont capables ces personnes à mobilité réduite, souvent négligées dans la société », indique Céline Martineau.

Elle précise en outre que, le choix porté sur Goma en ce moment précis est significatif en rapport avec la dynamique qu’il y a autour du Festival Amani qui reste un cadre de découverte des talents des artistes musiciens aux yeux du monde. D’où, un espace au sein du Festival leur sera réservé pour exprimer leurs talents.

Jean-Claude Mwambala, un artiste musicien Hip-hop de Goma vivant avec handicap se dit être réjoui de cette formation mise à leur disposition qui leur permettront aussi de devenir producteurs de leur musique. « Mon rêve est de devenir ingénieur de son et à travers cette formation, j’apprends à monter mes propres instruments de musique et je crois  atteindre ma visée. Je remercie donc la Direction du Festival Amani pour avoir pensé à nous, personnes à mobilité réduite qui avons aussi des talents à exprimer », a renchéri cet artiste musicien de Goma connu sous le nom de J-C Star.

Notons que c’est pour la toute première fois que cette initiative soit ramenée au Festival Amani, ce qui est un signe de la considération sociale des personnes à mobilité réduite, dans cette période où la République démocratique du Congo veut faire émerger ces personnes. La mise en place d’un Ministère au sein du Gouvernement qui s’occupe de leurs questions, en est une illustration.

Melis BOASI, Correspondant à Goma

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *