RDC : le Premier Ministre inaugure les nouvelles infrastructures de l’INRB

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sylvestre Ilunga, Premier ministre de la République démocratique du Congo (RDC) a inauguré, jeudi 20 février 2020 à Kinshasa, les nouvelles infrastructures de l’Institut National de Recherche Biomédicale (INRB). Il s’agit d’un Laboratoire national de santé publique de la Rdc.

Une grande cérémonie et riche de signification, marquée par la présence de plusieurs personnalités du monde politique qu’administratif.

Le docteur Jean-Jacques Muyembe, Coordonnateur de l’INRB, n’a pas caché sa satisfaction face à cette prouesse.  » Grâce à ces nouvelles infrastructures, l’INRB va attirer à Kinshasa, les chercheurs africains ainsi que ceux d’ailleurs « .

Pour lui, jadis, les travaux étaient souvent déconsidérés ,fautes des infrastructures adéquates. Aujourd’hui, l’INRB, en tout point de vue, mérite la confiance des autorités du pays et des partenaires parce qu’il est doté des infrastructures qui répondent aux normes internationales.

Ce Laboratoire contenu dans un nouveau bâtiment constitue la deuxième extension de l’INRB, composé de 3 Centres, à savoir :

Le Centre de diagnostic et de recherche, doté des Laboratoires ultra modernes P3 ;
Le Centre de formation, doté de 2 salles des travaux publics destinés à la formation et au recyclage des personnels de l’INRB et des chercheurs nationaux et étrangers; et enfin,
le Centre d’essais cliniques.

L’occasion faisant le larron, le Docteur Muyembe a remercié l’Agence de Coopération Internationale du Japon (JICA) qui a financé les travaux à hauteur de 21 millions de dollars américains.

Comme tout bon responsable, le Coordonnateur de l’INRB a formulé autant de recommandations afin d’assurer le suivi de la maintenance de ces infrastructures. Parmi ces recommandations, Docteur Muyembe demande au Président de la République de restaurer la paix sur toute l’étendue du pays pour faciliter la recherche et la surveillance des maladies. A l’Assemblée nationale, d’accorder un budget conséquent à L’INRB.

Au Gouvernement, d’appliquer la loi faisant de l’INRB une Institution publique. A la SNEL et la REGIDESO d’assurer la fourniture en eau et en électricité, pour garantir l’exécution les tâches lui confiées.

Le Ministre de la Santé publique, Docteur Eteni Logondo a pris l’engagement ferme de veiller à l’utilisation rationnelle de ce don afin de garantir sa survie.

Edo Bamu

Une pensée sur “RDC : le Premier Ministre inaugure les nouvelles infrastructures de l’INRB

  • 21 février 2020 à 13 h 45 min
    Permalink

    Dans un pays ou on a dertourne 15.000.000$, le Premier Ministre se deplace pour inaugurer un laboratoire finance par un don de 21 millions.

Commentaires fermés.