Fort de sa méga-plateforme : Kabila prépare sa propre succession

Partager
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage

Écrit par Le Potentiel

Après la retraite gouvernementale du jeudi 12 avril 2018 dans sa ferme de Kingakati, le chef de l’Etat s’est adressé, hier lundi à la Cité de l’Union africaine, aux députés de la MP, auxquels étaient associés ceux du Palu. Contrairement à l’objet de la rencontre de Kingakati, à la Cité de l’UA, Joseph Kabila s’est présenté en commandant des troupes, réglant avec subtilité, assortie de fermeté, sa succession au-delà des impératifs de paix et de développement ainsi que des contraintes du processus électoral. Lire la suite de à proposFort de sa méga-plateforme : Kabila prépare sa propre succession

Gestion de 528 millions d’assistance humanitaire : Kinshasa veut avoir droit au chapitre

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Écrit par Le Potentiel

Kinshasa menace de tirer toutes « les conséquences » s’il n’est pas associé à la gestion des fonds collectés à Genève pour l’assistance humanitaire en République démocratique du Congo. Premier à boycotter et même à prédire l’échec de la conférence des donateurs, le pouvoir congolais ne se gêne pas aujourd’hui à faire des appels du pied pour qu’il participe à l’affectation de ces fonds mobilisés sans sa participation. Lire la suite de à proposGestion de 528 millions d’assistance humanitaire : Kinshasa veut avoir droit au chapitre

Rappel des troupes

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Écrit par Le Potentiel

Ça bouge dans le camp de la Majorité présidentielle (MP), mieux dans le chef de son autorité morale qui, ces derniers temps, remue ciel et terre pour ressouder sa famille politique. Le resserrement des rangs au sein de l’opposition, multipliant la création de plates-formes politiques, fait peur. Aussi, le premier des Kabilistes, s’estimant être pris de court, s’active à rencontrer les différentes structures de la MP. Lire la suite de à proposRappel des troupes

RDC-Machine à voter : le non catégorique du CLC

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Écrit par Le Potentiel

Le Comité laïc de Coordination (CLC) craint un probable déraillement du cycle électoral. Alors que la Céni est l’objet de vives critiques sur l’usage aux prochains scrutins de la machine à voter, le CLC demande vivement à la centrale électorale d’écarter cette option pour lever le doute sur la transparence des élections à venir. Lire la suite de à proposRDC-Machine à voter : le non catégorique du CLC

Sacré Nangaa

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sale temps pour la machine à voter que les responsables de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) tentent d’imposer à tout prix pour les scrutins du 23 décembre 2018. En effet, pas une semaine ne se passe sans que des informations négatives tombent à propos de la machine à voter. Lire la suite de à proposSacré Nangaa

Liste des partis et regroupements politiques : Que cache Henri Mova ?

Partager
  • 3
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    3
    Partages

Écrit par Le Potentiel

Le 26 mars 2018, le vice-Premier ministre en charge de l’Intérieur, Henri Mova Sakanyi, transmettait sous pli fermé à la Céni la liste actualisée de partis et regroupements politiques. En violation d’une des contraintes légales du calendrier électoral. Dans les états-majors politiques, l’incertitude commence à gagner du terrain. Certains craignent que le gouvernement n’ait soustrait de cette liste des partis et regroupements jugés gênants par la majorité au pouvoir. Que cache finalement la liste d’Henri Mova ?   Suspense. Lire la suite de à proposListe des partis et regroupements politiques : Que cache Henri Mova ?

Élections et sécurité en RDC au centre d’une réunion spéciale le 18 avril à Luanda

Partager
  • 2
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    3
    Partages

Écrit par L.P.

La SADC (Communauté de développement de l’Afrique australe), à travers sa structure politique, défense et sécurité ainsi que la CIRGL (Conférence internationale de la région des Grands Lacs) projettent de se réunir le 18 avril prochain à Luanda autour du processus électoral et la sécurité en République démocratique du Congo. Principal concerné de cette rencontre, la RDC a reçu à cet effet une invitation spéciale du secrétaire exécutif de la SADC. Lire la suite de à proposÉlections et sécurité en RDC au centre d’une réunion spéciale le 18 avril à Luanda

Marquer le terrain

Partager
  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    2
    Partages

Kinshasa peut beau emboucher son discours souverainiste, mais il reste dans le collimateur de la communauté internationale, y compris des pays africains de la sous-région. La tenue effective des élections le 23 décembre 2018 est un rendez-vous auquel les dirigeants congolais ne peuvent se dérober, sous aucun prétexte. Pour cela, en plus de la diligence du peuple et de l’opposition congolaise, la communauté internationale et même les pays africains n’entendent aucunement transiger. Lire la suite de à proposMarquer le terrain

Katumbi devant la CSJ : ses avocats dénoncent

Partager
  • 5
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    5
    Partages

Écrit par Le Potentiel

Décidément, la majorité au pouvoir est déterminée à traquer Moïse Katumbi, candidat à la présidentielle de décembre 2018, sur tous les terrains en se servant notamment de l’appareil judiciaire, visiblement à sa solde. En réalité, la saga judiciaire contre le président du TP Mazembe prend de plus en plus des allures dramatiques et, pourquoi pas, inquiétantes. Hier mercredi devant la presse, le collectif des avocats de Moïse Katumbi a dénoncé une justice à deux vitesses lancée contre leur client. En fixant le procès pour recrutement des mercenaires devant la CSJ, le collectif sent une nette volonté de condamner Moïse Katumbi sans lui donner une chance d’interjeter l’appel. Lire la suite de à proposKatumbi devant la CSJ : ses avocats dénoncent

RDC-La MP se dévoile : avec Kabila jusqu’en 2020

Partager
  • 6
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    6
    Partages

Écrit Le Potentiel

La longue présence de la Monusco commence à être encombrante pour la Majorité présidentielle (MP). La MP craint que les troupes onusiennes déjouent sa stratégie de maintenir au pouvoir son autorité morale, le président Joseph Kabila. En 2020, la majorité au pouvoir exige le départ définitif de la Monusco. Ce qui, pense-t-elle, ouvrira un boulevard en vue de consolider le siège présidentiel de Joseph Kabila. Autrement dit, la MP n’est pas favorable à la tenue d’élections en décembre 2018 tant qu’elle n’est pas assurée d’aligner son autorité morale. Lire la suite de à proposRDC-La MP se dévoile : avec Kabila jusqu’en 2020