Jean-Pierre Bemba : « Katumbi est un acteur politique majeur dans ce pays »

Jean-Pierre Bemba a déploré, vendredi 3 août 2018, le refus des autorités d’autoriser à Moïse Katumbi de rentrer au pays pour participer aux élections prévues le 23 décembre de cette année, rapporte le site d’informations en ligne, actualité.cd. Le président du Mouvement de libération du Congo (MLC), a qualifié « d’exclusion » ce que subit Katumbi. Ce dernier s’est vu refuser l’autorisation pour son avion d’atterrir à l’aéroport de Lubumbashi, mais aussi la traversée de la frontière de Kasumbalesa le vendredi entre la RDC et la Zambie. Lire la suite de à proposJean-Pierre Bemba : « Katumbi est un acteur politique majeur dans ce pays »

La MP truque le jeu électoral: Pas de Bemba, pas de Katumbi, pas d’élections

La Majorité présidentielle a décidé d’écarter de la course à la présidentielle du 23 décembre 2018 ses adversaires qui lui font ombrage. Il s’agit de gros calibres de l’opposition, à savoir, Moïse Katumbi, candidat d’Ensemble pour le changement, qu’il tente de mettre hors jeu par tous les moyens, et Jean-Pierre Bemba, leader du MLC. Sans titre ni droit, la MP clame tout haut l’inéligibilité de ces derniers. Or, sans Katumbi ni Bemba en décembre prochain, pas d’élections apaisées et inclusives. 

Lire la suite de à proposLa MP truque le jeu électoral: Pas de Bemba, pas de Katumbi, pas d’élections

Me Aimé Kilolo : « il est prématuré d’exclure J-P Bemba de la présidentielle »

C’est en principe ce mercredi que le leader du Mouvement de libération du Congo (MLC) quitte les murs de la CPI. Après son acquittement dans l’affaire principale relative aux crimes de guerre commis en Centrafrique, ses chances de postuler à la présidentielle du 23 décembre 2018 reste encore intactes, estime Me Aimé Kilolo, avocat près la CPI.

Le sénateur congolais, Jean-Pierre Bemba à la CPI

Lire la suite de à proposMe Aimé Kilolo : « il est prématuré d’exclure J-P Bemba de la présidentielle »

En liberté provisoire, J-P. Bemba se retranche en Belgique

C’est sous bonne escorte de la police belge que Jean-Pierre Bemba a quitté la prison de La Haye, après avoir bénéficié, mardi 12 juin dans la soirée, d’une liberté provisoire. Pour l’instant, Bemba est soumis à un certain nombre de restrictions en attendant le verdict, attendu aujourd’hui mercredi, dans l’affaire qui l’oppose au procureur de la CPI concernant la subornation des témoins. Néanmoins, le leader du MLC n’est plus loin de regagner son pays, la RDC, pour participer au débat préélectoral. Quel rôle jouera-t-il ? Le suspense devrait être levé au terme du congrès de son parti, prévu en juillet prochain.

Le sénateur congolais, Jean-Pierre Bemba à la CPI

Lire la suite de à proposEn liberté provisoire, J-P. Bemba se retranche en Belgique