Le Comité laïc de coordination s’indigne des gros moyens de propagande déployés par la MP

Par Le Potentiel

Alors que le gouvernement accumule du retard dans le décaissement de 450 millions Usd nécessaires à l’organisation d’élections le 23 décembre 2018, la majorité au pouvoir ne se gêne pas de déployer, avant même la campagne officielle, de gros moyens de propagande. Le Comité laïc de coordination (CLC) s’indigne, dans un communiqué publié le 16 mai, de l’opulence insolente, notamment du parti présidentiel, le PPRD, qui a annoncé, urbi et orbi, l’achat d’un avion pour sa campagne électorale.

Les membres du Comité Laïc de Coordination

Dans le même communiqué, le CLC s’offusque que le parti présidentiel, dans sa campagne électorale anticipée tant à Kinshasa que dans la province de l’Équateur, fait la propagande du chef de l’État qui est pourtant hors course pour la prochaine présidentielle. Tout en dénonçant cette stratégie systématique de violation des lois par la majorité au pouvoir, le CLC dénonce le silence coupable de la Centrale électorale et du Conseil supérieur de l’audiovisuel sur la campagne anticipée du PPRD.

Un autre écueil au processus électoral relevé par le Comité laïc c’est la publication, 50 jours après, de la liste des partis et regroupements politiques, dans la confusion la plus totale. Ainsi, les laïcs catholiques doutent de la volonté politique de Kinshasa d’organiser les élections dans le délai fixé par le calendrier électoral de la Céni. Lire la suite de à proposLe Comité laïc de coordination s’indigne des gros moyens de propagande déployés par la MP