Se prendre en charge !

Écrit par Le Potentiel

La classe politique congolaise vient d’être à nouveau égratignée par l’archevêque de Kinshasa, le Cardinal Laurent Monsengwo Passinya. C’était à l’occasion de la messe qu’il a célébrée le 25 mars 2018, le dimanche des Rameaux, à l’intention des jeunes de son archidiocèse. Lire la suite de à proposSe prendre en charge !

Chasse aux sorcières

Le week-end dernier a été riche en enseignement politique. Le premier est que plusieurs cadres de la Majorité présidentielle ont dévoilé leur plan pour écarter du processus électoral les acteurs majeurs de l’Opposition. Ce qui passera soit par des procès bidon comme on en connait déjà, soit par des coups bas politiques. Le régime en place pense ainsi mettre hors-jeu les vrais prétendants à la présidentielle et conserver le pouvoir à l’issue des élections de décembre 2018. Lire la suite de à proposChasse aux sorcières

Ennemi invisible

Les décombres des cases brûlées par des inconnus à Beni (Est de la RDC/Photo: Matin Infos

La République démocratique du Congo est en train d’écrire une des pages sombres de son histoire. La situation sécuritaire, elle, ne rassure guère. Et si l’on n’y prend garde, les populations entières risquent de disparaître et leurs terres occupées par des étrangers, naturellement jaloux des espaces verts identifiés ça et là. Et pour venir à bout de toutes les forces du mal qui massacrent à volonté les populations congolaises, l’Etat a l’obligation de bien identifier l’ennemi. Au cas contraire, c’est le peuple congolais qui continuera à payer le prix fort. Lire la suite de à proposEnnemi invisible

Honneur au français

Chaque année, à la date du 20 mars, est célébrée la Journée internationale de la Francophonie. Cette année, elle est placée sous le thème : « la langue française, notre trait d’union pour agir ». Un thème fort et éloquent, certes, mais qui mérite bien davantage pour ne pas se limiter à son aspect festif et être, ensuite, classé dans la poubelle de l’histoire.

Logo de l’OIF

Lire la suite de à proposHonneur au français