Face à la communauté internationale, Kinshasa opte pour un discours souverainiste

Écrit par Donatien Ngandu Mupompa

La RDC argue que la MONUSCO n’est pas appelée à rester éternellement dans ce pays, ne peut se substituer à la CENI, et les organismes qui ont initié unilatéralement la conférence de Genève ont violé les textes internationaux en la matière. Lire la suite de à proposFace à la communauté internationale, Kinshasa opte pour un discours souverainiste

Forum humanitaire de Genève: Kinshasa se radicalise dangereusement

Écrit par Le Potentiel

Kinshasa a décidé de voguer à contre-courant de la volonté exprimée par les Nations unies dans la résolution 2409 du Conseil de sécurité. Que des déclarations incendiaires, augurant d’une période préélectorale particulièrement agitée. Lundi, le PPRD s’est distingué par des attaques directes contre le président de « Ensemble pour le changement ». Mardi, le chef de la diplomatie congolaise, a accusé l’Onu de vouloir prendre en otage la RDC. Kinshasa se radicalise et le ciel s’assombrit entre le gouvernement et l’Onu. Lire la suite de à proposForum humanitaire de Genève: Kinshasa se radicalise dangereusement

Repli stratégique

Le collectif d’intellectuels laïcs catholiques, proches de l’épiscopat rd congolais, regroupés autour du Comité laïc de coordination (CLC), organisateur des marches pour le départ du président Joseph Kabila, s’en remet, pour ce faire, au secrétaire général de l’Onu. À qui il propose de « faire du 30 avril la date ultime » pour la mise en œuvre par le régime de Kinshasa des mesures de décrispation politique : « libération des prisonniers politiques » et « annulation des poursuites judiciaires contre les opposants et/ou exilés politiques». Le CLC le fait savoir dans une lettre adressée à l’intéressé et dont copie est parvenue à la presse. Lire la suite de à proposRepli stratégique