Candidature commune d’opposition à la présidentielle : un compromis se dessine

Six ténors de l’opposition ont convenu lundi dernier d’unir leurs efforts en vue de parvenir à une candidature commune à la présidentielle du 23 décembre 2018.
Lire la suite de à proposCandidature commune d’opposition à la présidentielle : un compromis se dessine

RDC: Maturité et solidarité en faveur de Katumbi

Moïse Katumbi a encore une chance de postuler à la présidentielle. Pour y parvenir, il doit franchir l’obstacle que le pouvoir en place a dressé sur son chemin, c’est-à-dire revenir en RDC. Il y a 58 ans, les leaders congolais présents à la Table ronde de Bruxelles s’étaient retrouvés dans la même situation, concernant Patrice-Emery Lumumba resté en prison à Léopoldville. Faisant preuve de courage, de maturité et de solidarité, ils ont réussi à faire venir celui-ci à Bruxelles, vainquant ainsi l’hostilité de la métropole. Un test pour la classe politique actuelle.
Lire la suite de à proposRDC: Maturité et solidarité en faveur de Katumbi

RDC : le double jeu de l’Opposition

L’Opposition congolaise reste encore une énigme. Tantôt elle se rassemble autour d’une cause commune, tantôt elle se disperse pour des points de divergence assez discutables. L’expérience malheureuse de Genval en est une illustration. Le ‘’Rassemblement’’ a volé en éclat (bipolarité) alors que le deal consistait à regarder dans la même direction en mettant de côté les égos. A cinq mois du 23 décembre 2018, l’opposition sent à nouveau le besoin de se rassembler autour d’une candidature unique à la présidentielle. Peut-elle surmonter ses divergences et jouer franc jeu quand on sait que la vraie unité devrait porter sur la machine à voter, le fichier électoral vicié et la mise en œuvre de l’accord du 31 décembre 2016 ?  Sans cela, elle aura joué un double jeu contreproductif.    Lire la suite de à proposRDC : le double jeu de l’Opposition

Dépôt des candidatures : l’Opposition multiplie les préalables

Il n’y a pas encore d’engouement dans les bureaux de réception et de traitement de candidatures de la Commission électorale nationale indépendante. Si la majorité présidentielle s’est empressée, dès le premier jour à déposer ses listes des candidats aux provinciales, l’Opposition boude encore et fixe ses préalables. Il faut retirer la machine à voter qui est synonyme de tricherie. Il faut nettoyer le fichier électoral qui est corrompu. Ce sont autant des préalables que les partis d’Opposition fixent avant le dépôt de leurs candidatures.

Les leaders de l’Opposition politique congolaise à Bruxelles

Lire la suite de à proposDépôt des candidatures : l’Opposition multiplie les préalables

Suicide collectif

La vérité est têtue. Tôt ou tard, elle finit par se révéler au grand jour. Les dissidents de l’Opposition qui sont entrés au gouvernement, soi-disant sur base de l’Accord du 31 décembre 2016, sont là plutôt pour servir de marchepied de la Majorité présidentielle.

Joseph Kabila et sa Majorité présidentielle

Lire la suite de à proposSuicide collectif

Candidature unique de l’Opposition : test de sincérité

Écrit par Le Potentiel

Même si l’on est encore loin d’une candidature unique de l’opposition à la prochaine présidentielle, les tendances qui se dessinent sur le terrain sont pour le moins édifiantes. Une synergie s’observe entre différents courants de l’Opposition. Moïse Katumbi s’est affiché avec Vital Kamerhe et Félix Tshisekedi en Europe. Au pays, Kamerhe a approché Tshisekedi et Bazaïba, d’une part, Muzito est allé vers Bazaïba, d’autre part. La question reste de savoir comment capitaliser cette dynamique, ce qui traduira en termes de sincérité entre les principales têtes d’affiche de l’Opposition.

Quelques têtes d’a Lire la suite de à proposCandidature unique de l’Opposition : test de sincérité