RDC: Mokonda Bonza appelle le Parlement d’inviter le Nobel Mukwege à Kinshasa pour des honneurs mérités du prix

Partager
  • 32
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    32
    Partages

« En ce moment où tout nous sépare par une parodie d’élection, l’événement historique qui nous réunit est une occasion qui devrait nous inviter à nous rassembler autour de notre frère, le Dr Denis Mukwege à l’effet d’user des vertus et des valeurs pour construire notre pays meurtri, pour redonner confiance et espoir à notre peuple désabusé », a lancé le sénateur Florentin Mokonda Bonza, lors d’un point de presse tenu, vendredi 12 octobre au siège du Parlement.

Par Stanislas Ntambwe

Le Prix Nobel de la Paix 2018 décerné, le vendredi 05 octobre 2018 au Dr Denis Mukwege et à Nadia Murad, a suscité une pluie de compliments sur plan national et international.

Après plusieurs messages de félicitation et d’encouragement au gynécologue congolais, Denis Mukwege, le dernier en date est celui que lui a adressé le professeur Florentin Mokonda Bonza, le vendredi 12 octobre 2018. Sénateur de son état, Mokonda Bonza a dans son speech, exprimé sa joie suite à la nouvelle de l’élection du Dr Denis Mukwege par le Comité Nobel norvégien. Car, relativise-t-il, « ce Prix vient récompenser les travaux effectués, depuis plusieurs années, dans son hôpital de Panzi dans le Sud-Kivu ».

D’après lui, plusieurs raisons incitent les congolais dont lui-même à se mobiliser pour exprimer leur jubilation. Premièrement, le sénateur Mokonda Bonza a fait remarquer que, « le Dr Mukwege ne figure, ni de près ni de loin, sur la liste de mes relations. Nos chemins ne se sont jamais croisés ». Toutefois, « cela ne m’empêche pas, dit-il, de m’en réjouir et de l’en féliciter. Il fait la fierté et l’honneur de la RDC et du Peuple congolais ». Avant d’indiquer que le nom de Mukwege figurera désormais au panthéon des personnalités de premier plan qui se sont illustrés dans un domaine donné du savoir.

Deuxièmement, Mokonda Bonza note que le Dr Mukwege est le premier citoyen de la RDC et de l’Afrique centrale à bénéficier de cette « rarissime et prestigieuse » distinction. Enfin, la troisième raison, le Prix décerné à Mukwege est, selon Florentin Mokonda, le couronnement des efforts accomplis non seulement par l’heureux élu, bien connu dans le monde sous le titre de « réparateur des femmes », mais aussi par les institutions de la République.

Le Parlement interpellé

« Comment ne pas soutenir le Dr Mukwege, comment ne pas lui témoigner notre gratitude et surtout celle des femmes et filles soignées et prises en charge pour leur progressive réinsertion dans leur communauté ? Pourquoi ne pas le féliciter, le fêter ? », s’est-il interrogé.

Le sénateur Mokonda Bonza se dit persuadé que cette reconnaissance au gynécologue congolais va certainement stimuler de nombreux compatriotes aussi compétents et intègres que Mukwege à « bannir la médiocrité, à fuir les ténèbres, à faire preuve de courage et d’excellence dans l’exercice de leur profession, à rechercher la lumière, la vérité et l’intérêt général ».

Ainsi, appelle-t-il les deux chambres du Parlement d’inviter le Dr Mukwege, Prix Nobel de la Paix, à venir à Kinshasa pour recevoir les félicitations officielles de ses compatriotes à travers les députés nationaux et sénateurs. Il estime que c’est un événement historique qui devrait rassembler les congolais, au-delà de leur diversité d’opinions.

« En ce moment où tout nous sépare par une parodie d’élection, l’événement historique qui nous réunit est une occasion qui devrait nous inviter à nous rassembler autour de notre frère, le Dr Mukwege à l’effet d’user des vertus et des valeurs pour construire notre pays meurtri, pour redonner confiance et espoir à notre peuple désabusé », a exhorté l’élu des élus.

Le Prix Nobel de la Paix 2018 a été décerné particulièrement au Dr Denis Mukwege, par le Comité Nobel norvégien, pour sa lutte acharné destinée à mettre fin à l’utilisation des viols et violences sexuelles en tant qu’arme de guerre en RDC.