Kinshasa: la mort d’un étudiant à la base d’une vive tension à l’Unikin

Partager
  • 3
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    3
    Partages

Les étudiants de l’Université de Kinshasa (Unikin) ont manifesté, ce jeudi 15 novembre 2018, leur mécontentement suite à la mort de leur camarade blessé par balle lors de la manifestation estudiantine de la semaine dernière. 

Il est 16 h locales, lorsque les étudiants de l’Unikin, ayant appris la mort de leur camarade aux cliniques universitaires, ont afflué le bâtiment des cliniques universitaires. Du coup, les jets de pierres ont commencé.

L’étudiant Hyacinthe de L2 math info, touché par balle lors de la dernière manifestation à L’Unikin, a rendu l’âme ce jeudi à 13h.

Ce dernier avait arraché les sondes pendant la nuit, il était sous la dépression, selon les sources médicales. C’est un innocent qui vient de perdre la vie injustement.

« On en a marre avec cette énième mort de notre camarade qui vient de sucomber. En fait, le lundi, nous avons protesté contre la grève des professeurs. Une grève qui va, non seulement bouger l’année académique, mais  aussi, perturber nos cours.  Notre ami a reçu une balle la semaine passée au niveau de la hanche droite, c’est ce qui l’a emporté », a expliqué un étudiant de la Faculté des droits sous le sceau de l’anonymat.

Sur le lieu, les étudiants ont vandalisé également certains véhicules trouvés devant le bâtiment des cliniques universitaires, constate-t-on.

L’accalmie est revenue suite à l’intervention des éléments de la Police nationale congolaise (PNC).

L’étudiant décédé avait été blessé lundi dernier lors de la dispersion des étùdiants par la police, alors qu’ils exigeaient la levée de la grève des enseignants, car cette grève a paralysé presque les activités de l’université.

Par ailleurs,  les étudiants lancent un deuxième appel de revendication, ce samedi dans le cas où l’Association de professeur de l’Unikin (APUKIN) ne suspendait pas le mouvement de grève, après l’Assemblée générale de ce vendredi.

H. Ntumba et S. Ntambwe

One thought on “Kinshasa: la mort d’un étudiant à la base d’une vive tension à l’Unikin

Comments are closed.