RDC : Martin Fayulu jusqu’auboutiste !

Partager
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage

Le candidat malheureux à l’élection présidentielle pour le compte de la Coalition « Lamuka », Martin Fayulu, continue de contester la légalité de l’arrêt de la Cour constitutionnelle ayant confirmé la victoire de Félix Tshisekedi. Eu égard à cela, Lamuka et tous ses leaders prévoient un grand meeting samedi 2 février à la place Sainte Thérèse.  

Il sied de noter que Martin Fayulu vient de décliner la main tendue de Félix Tshisekedi et continue à réclamer « la vérité des urnes », s’étant proclamé seul président légitime de la République démocratique du Congo. « Qu’on nous parle de la main tendue, c’est impudique, ce n’est pas acceptable. C’est une main qui n’est pas propre », a rejeté Pierre Lumbi, directeur de campagne de Martin Fayulu, sur RFI.

Toutefois, les messages de félicitation de certains députés proches de l’ancien gouverneur du Katanga, Moïse Katumbi, avaient jeté le trouble. Dans l’entourage de Moïse Katumbi, on assure que l’ancien gouverneur, très occupé, fixera rapidement l’opinion sur les résultats des élections qui viennent de se passer.

Les députés Lamuka siégeront au parlement

Nonobstant la contestation des résultats, les députés nationaux comme provinciaux de Lamuka siégeront bel et bien dans leurs assemblées respectives, en attendant la fin du contentieux. C’est le doyen des députés, Gabriel Kyungu, issu de Lamuka, qui prend la tête du bureau provisoire de l’Assemblée nationale. « Nous ne sommes pas pour la politique de la chaise vide et nous allons assumer le leadership de l’opposition », assure Pierre Lumbi.

Quant aux résultats publiés par la Commission électorale nationale indépendante (Céni) et confirmés par la Cour Constitutionnelle, Martin Fayulu est classé 2ème avec 6.366.732, soit 34,83%, derrière Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, vainqueur avec 7.051.013, soit 38,57%.  Emmanuel Ramazani Shadary est, quant à lui, 3ème avec 4.357.359, soit 23,84%.

Étant vainqueur, Félix Tshilombo Tshisekedi, nouveau président de la République démocratique du Congo, s’est montré disposé à travailler avec toutes les forces politiques et sociales du pays dont Lamuka de Martin Fayulu, rappelle-t-on.

Hervé Ntumba