L’Hôtel de ville « prend acte » du Meeting de Fayulu à Sainte Thérèse, le 28 avril

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  


Le gouverneur a.i de la ville province Kinshasa dit avoir « pris acte » du meeting de Martin Fayulu Madidi qui sera organisé, le 28 avril prochain, renseigne une correspondance datée du 23 avril dernier, adressée au coordonnateur de Lamuka/Kinshasa, Fidèle Babala.

« Je prends acte de votre déclaration d’activité et vous recommande d’entrer en contact avec les services du commissaire provincial de la Police, qui me lit en ampliation, en vue d’harmoniser sur le dispositif sécuritaire à mettre en place », a écrit Clément Bafiba.

Ce dernier appelle ainsi le commissaire provincial de la Police nationale congolaise de Kinshasa ainsi que le bourgmestre de la commune de Nd’jili à prendre les dispositions sécuritaires pour le déroulement dudit événement.

Préparatif du meeting

Il sied de noter que les militants de l’ECIDE et d’autres partis de la plateforme Lamuka s’organisent pour la réussite de cet événement.  D’ailleurs ce jeudi, aux environs de 17 heures, sur le boulevard Lumumba, on a assisté à un trafic de militants de Lamuka munis de calicots, drapelets et banderoles.

Martin Fayulu Madidi, un des leaders de la coalition de l’opposition Lamuka, regagnera Kinshasa après une tournée euro-américaine axée sur la revendication de la vérité des urnes. Toutefois, Félix Tshisekedi a été déjà confirmé président par la Cour constitutionnelle et il est déjà entré en fonction, depuis fevrier dernier.

Interrogé au sujet de la tenue du meeting de Fayulu, certains Congolais adhèrent à l’initiative de Fayulu de poursuivre son combat de vérité des urnes, par contre d’autres le qualifient d’une pure distraction.

Hervé Ntumba