Kinshasa : l’Hôtel de la ville interdit la marche de l’Opposition (Lamuka)

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le gouverneur de la ville-province de Kinshasa, Gentiny Ngobila, a interdit la marche de Lamuka. Prévue ce dimanche 30 Juin 2019, ladite marche a coïncidé avec la journée commémorative de l’indépendance du pays. Pour cela, le gouverneur appelle les Congolais à la commémoration de cette journée qui renvoie à l’indépendance du pays.

Accusant réception de la lettre d’information lui transmise par coordinateur de Lamuka à Kinshasa,Fidèle Babala, le gouverneur se dit au « regret de ne pouvoir prendre acte » de l’activité au regard de la date « sacrée et commémorative » du 30 juin qui devait être respectée par tous les compatriotes.
Organiser des marches de revendication à cette date, c’est de saboter contre la mémoire de la République, a dit-il dans sa correspondance officielle.
Selon le programme de Lamuka, les militants vont converger tous vers l’échangeur de Limete autour du monument Lumumba, point de chute de la marche. L’appel à manifester était signé par Moise Katumbi, Jean – Pierre Bemba, Martin Fayulu, Adolphe Muzito et Freddy Matungulu, les cinq leaders restants de la coalition Lamuka, rappelle-t-on.
L’Opposition avait annoncé une marche le 30 juin pour dénoncer les antivaleurs dont la corruption, note-t-on.
H. Ntumba