« Pour le décollage du Kasaï, il faut l’unité et la justice », selon Guy Mafuta Kabongo

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le député national, Guy Mafuta Kabongo, élu du territoire de Tshikapa est arrivé, le samedi 20 juillet 2019 à Tshikapa, chef-lieu de la province du Kasaï. Dans son discours à la population venue l’écouter au stade de Dibumba, ce juriste a insisté sur l’unité et la cohabitation pacifique des fils et filles du Kasaï.

De son arrivée à l’aéroport national, Guy Mafuta Kabongo s’est confié à la presse locale. Dévoilant l’objet de son voyage, le député Mafuta dit être venu pour « remercier sa base, toute la population de Tshikapa-ville  et du territoire du même nom, pour lui avoir fait confiance en votant pour lui.

Il a profité des vacances parlementaires pour retourner dans son fief électoral. En bon père de de famille, Guy Mafuta n’est pas venu main bredouille. Dans sa gibecière, ce juriste chevronné a amené des produits pharmaceutiques en vue d’approvisionner les centres de santé. Car, pour lui, la santé n’a pas de prix. C’est ainsi que lors de sa première visite à sa base, il a songé à tous les personnes qui meurent faute d’un traitement efficace ou des médicaments appropriés.

Ce n’est pas tout. Les enfants figurent aussi parmi les priorités de Guy Mafuta Kabongo qui n’a pas oublié ces tout petits qui souffrent des maladies causées par les poussières dans le territoire de Tshikapa, pendant cette saison sèche. Il leur a apporté des vêtements pour se protéger contre le froid.

L’élu de Tshikapa annonce, pour bientôt, l’installation d’un bureau local de relais pour qu’il soit informé de tout ce qui se passe dans la province du Kasaï. Il estime que le député national n’a pas seulement le rôle de  plaider la cause et dénoncer, mais aussi, de proposer des solutions pour l’avancement de la province du Kasaï.

Signalons que dans son agenda, le député Guy Mafuta Kabongo prévoit des rencontres avec différentes couches sociales et promet d’organiser une conférence-débat sur la vision du pays et de la province avec les jeunes.

Dans son discours prononcé au stade de Dibumba, le député national a invité la population à l’unité et la cohabitation pacifique. D’après lui, les vieilles divisions de la campagne électorale doivent appartenir au passé. Car, a-t-il soutenu, « tous sommes fils de Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, le président de la République ».

Jackie Ngolela, correspondante au Kasaï