Goma : Après 15 ans de pénurie, les habitants du quartier Himbi s’approvisionnent en eau potable

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Situé dans la commune de Goma, dans la ville qui porte le même nom, le Quartier Himbi fait partie de 18 Quartiers de ce Chef-lieu de la province du Nord-Kivu et compte parmi les Quartiers nantis de la ville touristique de Goma. Depuis près de 15 ans, les habitants de ce coin de la ville ne bénéficiaient plus de l’eau potable de la Regideso faute des dispositifs adéquats. Mais aussi, à cause des matériels vétustes qui ne pouvaient plus faciliter le captage et le transport d’eau.

Melis BOASI, Correspondant à Goma

C’est un véritable ouf de soulagement pour plus de la moitié de la population de Himbi qui bénéficie désormais de l’eau potable, grâce au captage moderne d’eau qui a été construit par le gouvernement congolais pour desservir tous les habitants du quartier Himbi.

C’est l’eau du lac Kivu qui desservait les ménages du Quartier Himbi et cela, depuis plus d’une décennie avec toutes les conséquences sanitaires liées aux maladies hydriques. Une situation qui commence à changer aujourd’hui. Le chef de Quartier Himbi, Mutete Mwenyemali, confirme que plus de la moitié des habitants de Himbi consomment de l’eau potable, après la mise en place de ce captage moderne d’eau, au niveau de la « plage du peuple », au bord du lac Kivu.

« Sur les 11 avenues que comptent le Quartier Himbi, plus de 5 avenues sont servies à ce jour. Le quartier Himbi compte également 55.000 habitants et je confirme que la moitié de ces habitants reçoivent directement de l’eau, à partir de leurs robinets dans leurs domiciles », a affirmé le Chef de Quartier Himbi.

Le chef de Quartier Himbi, MUTETE MWENYEMALI/ Crédit photo: Melis

Il faut noter que cette réalisation s’inscrit dans le programme de 100 jours du Chef de l’État, dans le cadre d’améliorer les conditions de vie des Gomatraciens qui font face à une difficulté d’accéder à l’eau potable. Et pourtant, Goma est une ville au bord du lac, ce qui semble être paradoxal pour la population locale. 

Les défis à relever

« Ce que nous demandons aujourd’hui à la Regideso et aux autorités provinciales, est de multiplier le plaidoyer pour que toutes les avenues de Himbi soient servies en eau potable ; pourquoi pas tout Goma. L’eau c’est la vie dit-on. Nous attendons que la Regideso place des tuyaux modernes partout à Himbi pour que tout le monde en bénéficie. Il y a encore ceux-là qui puisent de l’eau venant directement du lac Kivu parce que, l’eau venant du captage moderne nouvellement construit n’atteint pas encore tout Himbi et nous plaidons pour cela », a recommandé Mutete Mwenyemali.

Joël Nzanzu, un jeune étudiant de Goma et résidant à Himbi, se réjouit parce que désormais, il ne se réveillera plus tôt le matin, pour aller puiser l’eau du lac qui du reste, est non traitée et impropre à la consommation.

Une vue de la population de Goma qui vient s’approvisionner de l’eau du lac

« Depuis qu’on a installé ce captage moderne d’eau potable, nous voyons l’eau potable couler tous les jours dans nos robinets et nous saluons cela. Que ce genre d’actions puissent atteindre tout Goma et la population sera épargnée des diverses maladies surtout à cette période où la maladie à virus Ebola sévit à Goma. Nous sommes appelés à se laver les mains tout le temps et l’eau reste indispensable. Nous consommons aujourd’hui de l’eau traitée par la Regideso, ce qui est une bonne chose », s’est réjouis Joël Nzanzu.

Par ailleurs, la population bénéficiaire de cette action de l’État Congolais est donc appelée à payer mensuellement les factures de la Regideso pour qu’en retour, cette entreprise étatique soit en mesure de desservir toute la ville de Goma.