Kongo Central : le gouverneur propose une table ronde pour refaire l’unité, la paix et le développement

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Du Bas-Fleuve aux Cataractes, il n’y aura pas des fissures entre la population du Kongo Central. Ainsi, refaire la paix, l’unité et la cohésion de la province, c’est la seule préoccupation de l’actuel patron de l’exécutif provincial. Atou Matubuana met ainsi à profit les discussions au sein de la commission interministérielle chargée d’examiner la situation d’instabilité qui prévaut entre les gouvernements et les assemblées provinciaux, pour proposer sa recette, à savoir : une table ronde sur la paix, l’unité et la réconciliation au Kongo Central.

Pitshou Mulumba

Le gouverneur du Kongo Central Atou Matubuana est déterminé à tourner la page de tensions et crises entre l’organe délibérant de la province et l’exécutif provincial sous sa houlette.

Reçu mardi 14 janvier par le vice- Premier ministre en charge de la Justice, Célestin Tunda Ya Kasende, dans le cadre des discussions au sein de la commission interministérielle mise en place par le Premier ministre pour examiner la situation d’instabilité qui prévaut entre les gouvernements et les assemblées provinciaux des quatre provinces (Ituri, Sankuru, Haut-Lomami et Kongo Central), Atou Matubuana a fait part de sa proposition en vue de la normalisation des rapports entre son institution et l’Assemblée provinciale.

Il s’engage à organiser une table ronde sur la paix, l’unité et la réconciliation pour cimenter la cohésion provinciale afin de mettre définitivement fin aux conflits qui déchirent la province.

Sa proposition vise ainsi à contourner les tireurs des ficelles dans la situation conflictuelle que connait la province. Le gouverneur du Kongo Central se dit donc prêt à lancer ces assises pour mettre fin à la division des Nekongo, une division, estime-t-il, entretenue à dessein.

La démarche proposée par Atou Matubuana est en réponse à l’appel lancé par le chef de l’Etat. Lors de son séjour à Moanda, le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo avait échangé avec le gouverneur Atou Matubuana et les autres notables de la province. A cette occasion, le chef de l’Etat avait insisté sur la stabilité des institutions provinciales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *