Nord-Kivu : Le tronçon Goma-Sake-Masisi-Walikale, une priorité 2020 de l’Office des routes

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

En réaction de la nomination, par le Gouverneur de province, de nouveaux attributaires chargés de l’entretien des routes du Nord-Kivu, dans la partie Grand Nord, le directeur provincial de l’Office des routes (OR) au Nord-Kivu, Kofina Pangi, a affirmé que le tronçon Goma-Sake-Masisi-Walikale est une priorité de l’Office des routes pour l’année 2020.

Pour le numéro 1 de l’OR au Nord-Kivu, cette décision de l’autorité provinciale tombe à point nommé. Car, explique-t-il, il était plus qu’important d’améliorer les conditions techniques liées à l’entretien des routes en province surtout celles qui sont frontalières aux pays voisins du Nord-Kivu.

« Du fait que les nouveaux attributaires travailleront d’une manière mécanique à la différence de ceux d’avant qui travaillaient manuellement, cela aura un impact positif sur la durée et la qualité des travaux. Nous saluons donc cet arrêté du Gouverneur », indique Kofina Pangi, ce mardi 14 Janvier 2020.À lui d’ajouter que l’application des résolutions prises lors des rencontres inter-frontalières avec les pays frontaliers au Nord-Kivu, est également importante pour faire booster les choses.

« Les transporteurs ont toujours eu des difficultés pour effectuer le transport des marchandises dans cette zone. Nous devons donc accélérer en amont avec les travaux d’entretien des routes du colidor nord telles que  Beni-Kasindi, Goma-Bunagana pour faciliter le travail des transporteurs, et ces pays voisins ne viendront que nous assister financièrement et techniquement à macadamiser ces routes, après que nous ayons amorcé des travaux essentiels. Notre apport est plus qu’important avant l’intervention des autres. D’où l’apport de ces nouveaux attributaires», a-t-il précisé.

Pour lui, la réhabilitation de la route sur le tronçon Goma-Sake-Masisi-Walikale constituera le cheval de bataille de l’Office des routes Nord-Kivu pour cette année 2020. « Nous allons utiliser des moyens techniques utiles pour réhabiliter cette route de Goma qui va vers le Masisi. La difficulté est que cette route se situe dans une configuration géographique et à un niveau atmosphérique à problème puisqu’il n’y a pas de saison dans cet axe. Et Bien qu’il pleut abondamment de ce côté, nous allons utiliser une meilleure technicité pour assainir ce tronçon qui contribue au développement de la province », a affirmé Kofina Pangi.

Concernant le Pont Kihira, en construction au niveau de la cité de Saké, Kofina pangi note que, les travaux évoluent sur ce pont où il est envisagé le placement d’un béton armé pour renforcer son efficacité afin de désengorger la circulation dans ce coin du Nord-Kivu.

« L’Office des Routes, dépendant des financements pour l’exécution de ces travaux, nous sollicitons auprès des autorités tant provinciales que nationales de mettre à notre disposition des moyens financiers pour atteindre tous ces objectifs de 2020 », conclut le directeur provincial de l’Office des routes au Nord-Kivu.

Cependant, une meilleure collaboration entre l’Office des routes Nord-Kivu, le Fonds national d’entretien routier au Nord-Kivu (Foner), les attributaires routiers et d’autres partenaires, s’avère utile pour que la province soit revêtue de sa nouvelle robe dans le secteur routier. C’est à ce prix que le développement économique du Nord-Kivu deviendra une réalité.

Melis Boasi, Correspondant à Goma

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *