Nord-Kivu : Le décollage économique de la province dépend de la paix (Maguy Rwakabuba)

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Arrivée à Goma ce jeudi 16 janvier 2020, dans le cadre de ses vacances parlementaires, la Députée Nationale, élue du territoire de Rutshuru, Maguy Rwakabuba a dénoncé les tueries à répétition enregistrées ces jours-ci en territoire de Rutshuru son fief électoral, qui seraient l’oeuvre des Rebelles rwandais des FDLR encore présents dans cette partie de la province du Nord-Kivu.

« Nous sommes contre ces tueries et ces kidnappings vécus au quotidien par les habitants du territoire de Rutshuru et nous allons mener des plaidoyers nécessaires auprès du président de la République pour que Rutshuru retrouve sa paix d’antan. Nous voulons la paix non seulement à Rutshuru, à Beni également et sur toute l’étendue du Nord-Kivu et du pays » note cette élue nationale de Rutshuru.

À elle d’ajouter que dans le cadre de son séjour dans son fief électoral, elle va échanger avec la population qui est sa base sur des pistes de solution face à cette insécurité et fera rapport des recommandations à Kinshasa pour que la population retrouve sa quiétude.

Maguy Rwakabuba note également que la paix reste la condition sinequanone pour que le Nord-Kivu puisse se relancer sur le plan économique.

Soutien aux FARDC

Elle souligne par ailleurs que le retour de cette paix passe par le soutien total de la population aux Forces Armées de la République Démocratique du Congo.

« Nous saluons et encourageons le travail effectué sur terrain par les FARDC qui sont entrain de se battre contre ces forces négatives. Nous appelons toute la population congolaise à soutenir les militaires congolais qui font des résultats positifs sur terrain » conclut-elle.

À l’aéroport international de Goma, des nombreux militants du parti politique « Union des Démocrates pour la concorde nationale » UDCN, etaient venus accueillir Maguy Rwakabuba, leur présidente Nationale qui était accompagnée de Didier OKITO, Vice-ministre de l’économie nationale avec qui ils partagent le même regroupement AFDC-A de Néné Nkulu appartenant à la Famille politique Front Commun pour le Congo.

Melis BOASI, Correspondant à Goma

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *